Bienvenue sur le site internet de la commune du Gratteris.

Une belle surprise !!!

Quelle belle surprise nous avons eu ce samedi 27 Mars devant la porte de notre mairie.
Un joli message de la part de "Pascale et Marie" accusant par leur geste la municipalité de laisser la commune autoriser les dépôts sauvages.
Ceux-ci sont de plus en plus fréquents et il est difficile de mettre la main sur ces personnes irrespectueuses, malheureusement, tout comme sur celles qui laissent des immondices devant la porte de la mairie.
J'invite donc "Pascale et Marie" à venir découvrir les procédures mises en places par la municipalité et les travaux prévus cette année pour éviter justement ces débordements.
Elles peuvent me contacter personnellement afin de discuter de leur geste que je qualifie "identique" aux accusations qu'elles dénoncent.
Voici mon numéro personnel si ces courageuses personnes désirent me rencontrer: 06 68 73 80 18.

Il est vrai que LE GRATTERIS est une commune très sale et qui déborde de décharges sauvages, c’est bien connu…

                                                                                     Cédric LINDECKER - MAIRE

Un peu d'histoire...

Avant la Révolution, le bourg dépendait de deux abbayes, celles de Buillon et de Saint-Paul. Les habitants relèvent du Prince d’Orange. Lors de la guerre de Dix Ans, la population est décimée par la peste : ne survivent que 14 personnes !

En 1827, le captage de la source de Nods amène l’eau au centre du village : on y construit une fontaine et un abreuvoir en bois, remplacés par des constructions en pierre (lavoirs et fontaine) en 1840, auxquelles est ajouté un étage pour accueillir la mairie et la première école. Cette dernière, créée en 1844, a été vendue en 1978. Depuis, les enfants du Gratteris fréquentent l’école de Mamirolle.

D'où vient ce nom ?

Issu de la racine expressive kratt (devenu « gratte » aujourd’hui), terme désignant un mauvais terrain, un champ pierreux voire une ancienne grange, Le Gratteris tient son origine de la qualité de son sous-sol.

La petite commune a cependant changé de nom à maintes reprises : la Grange de Scay vers 1600, la Grange-du-serf au 18e siècle, les Granges du Gratteris en 1793 et enfin Le Gratteris depuis 1816.