Bienvenue sur le site internet de la commune du Gratteris.

Et non... ce n'était pas un poisson d'Avril!

Le nettoyage de printemps de ce 1er avril n était pas un "poisson" .... une trentaine d habitants du village, petits et grands, se sont donné rendez-vous pour un nettoyage de printemps, pas vraiment du village puisque chacun peut constater sa propreté   grâce à une conscience citoyenne chère à tous.
Par contre, c est sur les chemins d accès au village que la collecte de détritus est importante ..... canettes alu en tous genres, poubelles ménagères, plastiques, ferraille, vieilles chaussures, bouteilles pleines mais pas de jus d'orange......
En fin de matinée tout le monde s est retrouvé autour d'un verre de l'amitié ...... très sympathique matinée et merci à tous les présents.

Un peu d'histoire...

Avant la Révolution, le bourg dépendait de deux abbayes, celles de Buillon et de Saint-Paul. Les habitants relèvent du Prince d’Orange. Lors de la guerre de Dix Ans, la population est décimée par la peste : ne survivent que 14 personnes !

En 1827, le captage de la source de Nods amène l’eau au centre du village : on y construit une fontaine et un abreuvoir en bois, remplacés par des constructions en pierre (lavoirs et fontaine) en 1840, auxquelles est ajouté un étage pour accueillir la mairie et la première école. Cette dernière, créée en 1844, a été vendue en 1978. Depuis, les enfants du Gratteris fréquentent l’école de Mamirolle.

D'où vient ce nom ?

Issu de la racine expressive kratt (devenu « gratte » aujourd’hui), terme désignant un mauvais terrain, un champ pierreux voire une ancienne grange, Le Gratteris tient son origine de la qualité de son sous-sol.

La petite commune a cependant changé de nom à maintes reprises : la Grange de Scay vers 1600, la Grange-du-serf au 18e siècle, les Granges du Gratteris en 1793 et enfin Le Gratteris depuis 1816.